Accéder au contenu principal

L'école est finie !

Mon petit coeur,

En ce début de mois de juillet tu passes tes derniers jours en toute-petite section et j'ai un pincement au coeur.

J'ai l'impression de ne pas t'avoir vu grandir.

Tu as presque 3 ans et demi (important le demi !) et tu as fait tant de progrès cette année...
Auparavant craintif pour monter à l'échelle tu es dégourdi à présent, un vrai champion de draisienne qui tombe, se ramasse et repart...
Tu t'es fait des copains et il ne se passe pas une semaine sans que tu insistes pour aller chez l'un d'eux ou en inviter un.
Tu as appris à peindre, faire du vélo, aller aux petites toilettes, te repérer dans le temps, négocier avec les autres, raconter des histoires, chanter....
Cette classe d'une quinzaine d'enfants a été pour toi l'occasion d'expérimenter tes premières relations en collectivité en te sentant accueilli, respecté et materné parfois comme doit l'être un enfant de moins de trois ans.
Sans programme, sans contrainte de "faire", tu as pu évoluer dans une classe à ta mesure, ronde comme l'enfance et pleine de jeux.


A tes côtés je suis devenue "parent d'élève", ce mot me faisait un peu peur j'avoue...J'avais en tête les mères trop fusionnelles, trop superficielles, trop cramponnées à leur gamin. J'ai vite compris que toutes les mamans investies au sein de l'école était comme moi, aimantes et désireuses de faire au mieux.
J'ai pu, grâce à ton institutrice formidable qui m'a refait croire à l'école, rester avec toi en classe quand je le voulais et même proposer des choses à tes camarades. Nous avons fait le carnaval ensemble, nous sommes partis à la bibliothèque, nous sommes allés faire du modelage chez un potier, nous avons pique-niqué avec tes copains....J'ai aussi passé de nombreux moments à écouter les histoires que la maîtresse contait, toi sur un de mes genoux et ton petit frère encore bébé sur l'autre.

Je peux le dire : tu aimes l'école et je suis heureuse que tu aies passé ta première année d'élève au sein de cette classe !
La semaine dernière, à la remise des cadeaux pour la maitresse et l'atsem, je me suis sentie nostalgique. Je saurais te raconter plus tard combien cette année a été formidable pour nous.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comment j'ai décidé de me passer de l'école publique

Elle était tant attendue cette rentrée.... Après 9 semaines de longues  vacances à avoir les 2 petits coeurs avec moi, j'étais, j'avoue, heureuse à l'idée que le plus grand reprenne l'école afin de me poser un peu avec le plus petit. Je pensais même commencer l'adaptation chez la nounou pour Mini Coeur de 6 mois. Mais rien ne se passa comme prévu... Petit Coeur avait déjà été à l'école dans une toute petite section géniale où il était accueilli avec bienveillance et avec toute la disponibilité et la douceur possible. Cette année avait été fabuleuse pour entrer en contact avec l'école tant pour lui que pour son papa et moi en tant que parents d'élèves ! (j'en parle ici  l'école est finie ) Petit sac sur le dos... J'appréhendais par contre cette nouvelle rentrée car il y avait 31 élèves inscrits dans chaque classe. Plutôt de nature positive et combative je me disais "c'est pas possible, l'inspecteur va ouvrir une no

Motricité libre !

Quand mon petit coeur est né en 2014 son papa et moi avions acheté ou emprunté l'arsenal de puériculture habituel : cosy, transat, parc, lit à barreaux, berceau...Pour moi, il était normal d'utiliser le transat quotidiennement. De même, il ne me serait jamais venu à l'idée de coucher bébé ailleurs que dans son berceau. Quant au cosy, il était utilisé fréquemment en poussette sur des durées moyennes (1 à 2h). Puis vers ses 9 mois, petit coeur a commencé à fréquenter le Lieu d'Accueil Parents Enfants de mon village. J'ai rencontré une psychomotricienne géniale qui m'a longuement parlé du développement moteur des bébés et de la nécessité de les laisser découvrir par eux-même leurs possibilités motrices à leur rythme. Draisienne avec le grand frère  Moi qui asseyais petit coeur en le calant avec des coussins, j'ai appris qu'il était préférable de ne jamais mettre bébé dans une position dans laquelle il ne sait pas aller. J'ai appris qu'il

6 mois de vie de frères !

Mini Coeur, 6 mois depuis que tu es venu chambouler notre vie à 3 (4 parfois avec ton grand grand frère). 6 mois pour ton grand frère à apprendre à te connaître, à commencer à t'ignorer pour ensuite s'intéresser peu à peu à toi. 6 mois pendant lesquels tu as su te faire aimer par lui à force de sourires, de "areu" à chaque passage devant toi et de rires à chacune de ses pitreries. 6 mois depuis la première fois où il t'as pris maladroitement dans les bras jusqu'à aujourd'hui où il demande à rester un peu plus avec toi pour te dire "Bonne Nuit". lecture avec le grand frère 6 mois de nuits passées à tes côtés à te bercer, te porter et t'allaiter à la demande. 6 mois depuis ces premières nuits où tu dormais toute la nuit sur moi pour téter toutes les deux heures à aujourd'hui où tu tètes deux fois dans la nuit pour te rendormir paisiblement à mes côtés. Je n'aurais jamais pensé allaiter aussi longtemps....Et je ne sais p